Wahlen bei HPV 2

PARTICIPATION | Créer une équipe d’auto-représentant·e·s

26 novembre 2020 / Manuela Breu
Depuis 2015, l’institution HPV a une équipe d’auto-représentant·e·s élu·e·s. Cette équipe s’engage auprès des résident·e·s et des employé·e·s en situation de handicap pour défendre leurs préoccupations. Manuela Breu, éducatrice sociale, nous explique comment sont organisées l’élection des auto-représentant·e·s à la HPV. Et nous dit en quoi le vote est synonyme d’apprentissage, et pourquoi une communication claire est la clé d’élections réussies.

À la HPV de Rorschach, les résident·e·s et le personnel en situation de handicap ont une équipe d’auto-représentant·e·s depuis 2015. Cette équipe s’appelle: l’équipe d’auto-représentation. Elle compte quatre personnes élues des secteurs «emploi», «production» et «habitat». Ces auto-représentant·e·s sont les interlocuteur·trice·s de toutes les personnes de l’institution et travaillent avec la direction.

Les élections ancrent l’auto-détermination et la participation aux décisions encore davantage dans le quotidien et éveillent l’intérêt pour les processus démocratiques.

Pas à pas vers plus de participation

Depuis de nombreuses années, le HPV de Rorschach met l’accent sur la promotion de l’auto-représentation. Les premières étapes menant vers cette auto-représentation ont été l’organisation de réunions de résident·e·s, la création d’un conseil commun aux groupes de vie et la fondation, en 2008, du groupe de participation «Nous pour nous».

Depuis, les activités de ce type ont connu un succès croissant. Aujourd’hui, plus de 50 personnes s’engagent au sein de différents groupes et projets.

L’auto-représentation renforce la participation aux décisions des résident·e·s et des employé·e·s en situation de handicap.

L’auto-représentation constitue une précieuse occasion de renforcer la participation aux décisions des résident·e·s et des employé·e·s en situation de handicap, dans l’esprit de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH).

Si les résident·e·s et les employé·e·s en situation de handicap peuvent élire les personnes qui les représentent, cela rend ces personnes légitimes. Et cela popularise la finalité de l’auto-représentation auprès de beaucoup de collaborateur·trice·s, de résident·e·s ainsi qu’auprès du personnel.

Se confronter activement à ce sujet stimule et encourage la compréhension des processus démocratiques. Les élections d’auto-représentation ont lieu tous les trois ans.

Vers une équipe d’auto-représentant·e·s en 10 étapes

Depuis 2015, il existe à la HPV un bureau de l’auto-représentation. Ce service coordonne et soutient les questions, les activités et les projets relatifs à l’auto-détermination et à la participation aux décisions. Il est également responsable de la planification et de la tenue des élections.

Le processus de vote peut être résumé en 10 étapes:

  1. Information du personnel à travers la présentation de projets et des échanges en réunion.
  2. Formation d’équipes de projets pour chaque secteur (emploi, production et habitat) constituées de professionnel·le·s et d’auto-représentant·e·s.
  3. Élaboration de matériel informatif en langage simplifié.
  4. Information de tous les employé·e·s et de tous les résident·e·s au moyen de visites de membres de l’équipe de projet lors des réunions de groupes et de services.
  5. Information écrite des proches et des représentants légaux
  6. Séances d’information pour les personnes intéressées à devenir candidates dans les secteurs. L’équipe d’auto-représentation en place présente les exigences et les tâches. Remise des dossiers de candidature.
  7. Dépôt de la candidature avec photo et motivation.
  8. Élaboration d’affiches et de carnets électoraux et de vidéos.
  9. Semaine des élections: le vote à l’urne est possible dans chacun des trois secteurs.
  10. Soirée électorale: annonce solennelle de l’équipe élue avec rétrospective du mandat effectué, remerciements à tous les candidat·e·s, allocutions et accompagnement musical avec apéritif.

Les élections: un apprentissage permanent

Voter signifie apprendre. Cela vaut pour toutes les personnes impliquées. Tandis que certain·e·s résident·e·s et employé·e·s ont glissé un bulletin de vote dans une urne pour la première fois de leur vie, les professionnel·le·s apprennent à déléguer des responsabilités et à faire preuve de retenue, puisqu’on ne leur demande pas leur avis ici.

Les professionnel·le·s apprennent à déléguer des responsabilités et à faire preuve de retenue.

Les premières élections de 2015 avaient provoqué pas mal d’incertitudes. Le personnel et les proches notamment se sont posé beaucoup de questions. Par exemple:

  • «Les élections vont-elles susciter de l’intérêt?»
  • «Des personnes capables vont-elles être élues?»
  • «Comment les personnes non élues vont-elle gérer leur déception?»

Que de questions! Les modalités d’élection ont fait l’objet de nombreuses discussions. Nous avons décidé de faire aussi peu de prescriptions et de restrictions que possible. Ceci pour ne pas interférer inutilement avec le processus. La devise était et est la suivante: les résident·e·s et les employé·e·s élisent leur équipe.

Les possibilités de chaque auto-représentant·e élu·e et la collaboration au sein de l’équipe décident en fin de compte de la forme exacte de leur engagement. Les élections passées ont montré que les personnes élues étaient particulièrement sociables, ouvertes, intéressées et serviables.

Là aussi, de nombreuses barrières sont tombées, notamment dans les esprits.

Pour les élections, la décision de principe selon laquelle un besoin accru de soutien ne pouvait constituer un critère d’exclusion a été prise en accord avec la direction. Depuis 2018, une auto-représentante élue prouve qu’elle est capable d’assumer son mandat avec compétence et engagement en communiquant avec un ordinateur. Là aussi, de nombreuses barrières sont tombées, notamment dans les esprits.

Quelles expériences avons-nous faites?

L’information est la clé du succès. Tout le monde doit être bien informé. Soit les personnes qui élisent, le personnel ainsi que les proches et les représentants légaux.

Tout le monde doit être bien informé. Une communication ouverte permet de faire reculer les peurs.

Une communication ouverte permet de faire reculer les peurs. Et une critique constructive permet d’améliorer le processus en continu. La production de matériel d’information et de vote en langage simplifié avec des pictogrammes et des photos ou sous forme de clips vidéo est fondamentale: il faut comprendre pour pouvoir faire un choix réel. Cela vaut la peine de réfléchir au groupe cible de chaque secteur et à la manière de le toucher le mieux.

À chaque scrutin, les auto-représentant·e·s s’impliquent encore davantage dans la préparation des élections.

La collaboration des auto-représentant·e·s et du personnel de nos différents secteurs est également enrichissant. De nouveaux liens se sont créés. Ce qui est un plus, en particulier dans une organisation de grande taille. À chaque scrutin, les auto-représentant·e·s s’impliquent encore davantage dans la préparation des élections. Par exemple, la soirée électorale est préparée et animée par certains d’entre eux.

Avant la tenue du premier scrutin, certain·e·s proches et professionnel·le·s craignaient que les personnes non élues n’arrivent pas à gérer leur déception et se désintéressent de ces sujets. Ces craintes se sont révélées infondées: certaines personnes ont réagi avec émotion lors de la soirée électorale, mais ont ensuite exprimé le souhait de s’impliquer dans d’autres projets d’auto-représentation.

Ainsi, de nouveaux membres engagés ont rejoint tous les groupes d’auto-représentation après chaque élection, et le nombre de bénévoles relisant les textes en langage simplifié a également augmenté.

Pour terminer…

On nous demande souvent quel est le taux de participation au scrutin: au HPV de Rorschach comme ailleurs, tout le monde ne veut pas faire usage de son droit de vote, mais la participation de 61% atteinte en 2017 parle pour elle-même et pour l’auto-représentation…

 

L'auteure invitée

Manuela Breu est éducatrice sociale à la HPV de Rorschach.






Image: HPV Rorschach

Votre commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

et recevez :

Je m’abonne

Bien entendu, nous n’utilisons votre adresse e-mail que pour la newsletter. Vous pouvez facilement vous désabonner.