newsletter-blog.png

Newsletters | Respectez les droits de vos abonnés

22 avril 2019 / France Santi
La protection des données exige aussi de protéger les données des personnes abonnées à votre newsletter. Pas question d’utiliser leurs adresses pour des actions marketing, ni de les intégrer à un autre publipostage sans leur la permission. Dans cet article, nous vous rappelons les 4 exigences essentielles auxquelles toute bonne newsletter doit répondre.

1. Obtenir l’accord de vos lecteurs

La base est simple: vous devez vous assurer que vos abonné*e*s ont donné leur consentement de façon positive, claire et explicite. Pour cela, utilisez la méthode du double opt’in. Cette méthode se dit «double» parce qu’il y a 2 étapes pour le consentement. Voici comment cela fonctionne:

  1. Une personne dit clairement «je veux recevoir votre newsletter», par exemple en s’inscrivant via un formulaire du type «Je veux m’abonner».
  2. Ensuite, cette personne confirme son choix par le biais d’un e-mail. Cet e-mail est envoyé automatiquement une fois que la personne s’est inscrite.

Pas question donc d’avoir recours à des cases pré-cochées (opt’out). La personne doit toujours donner son consentement de façon active et positive.

2. N’utiliser l’adresse que pour la newsletter

Quand une personne s’inscrit à une newsletter, ce n’est pas pour se retrouver dans d’autres publipostages de votre entreprise ni dans ceux de vos partenaires. Elle veut uniquement recevoir votre newsletter. Vous ne pouvez donc pas revendre ou partager vos listes de contacts.

Indiquez dans le formulaire d’inscription que l’adresse ne sera utilisée que pour la newsletter. Si dans un formulaire, vous voulez proposer différents mailings. Par exemple: une newsletter et des publicités de partenaires. Alors vous devez distinguer clairement ces deux usages. Et l’utilisateur*trice doit pouvoir choisir l’option qui lui convient.

Bien entendu, ici aussi, les cases précochées sont à proscrire.

3. Offrir un moyen facile de se désabonner

Les abonné*e*s de votre newsletter doivent pouvoir sans peine se désabonner. Pour ce faire: offrez un lien de désinscription au bas de chaque newsletter.

Donnez ou annoncez aussi cette possibilité dans votre page de déclaration de la protection des données. Et aussi sur la page de votre site permettant de s’inscrire à votre newsletter.

4. Indiquer une personne de contact

Vos abonné*e*s ont des droits, par exemple ceux d’accéder à leurs données, à les corriger et les supprimer.

Pour leur permettre d’exercer ces droits, indiquez dans votre page Déclaration de protection des données la personne à contacter et ses coordonnées: nom, prénom, email et numéro de téléphone (facultatif).

Cette personne peut être la personne responsable de la newsletter ou de votre département de communication. Au mieux, vous avez un*e responsable des données (DPO ou Data Protection Officer, en anglais).

Plus d'articles

Lisez aussi nos trois autres articles consacrés à la protection des données.

Mettez de l’ordre dans vos données

Visualisez votre environnement IT

Analysez les risques!





Illustration: Adobe Stock / VeeRazma

Votre commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

et recevez :

Je m’abonne

Bien entendu, nous n’utilisons votre adresse e-mail que pour la newsletter. Vous pouvez facilement vous désabonner.