Marketing-3Schritten.jpeg

Marketing | Trois étapes pour créer un produit gagnant

01 novembre 2018 / Barbara Lauber
Chaque atelier se pose la question: comment trouver le produit qui va rencontrer le succès? Est-ce une question de chance? Non, plutôt une question d’organisation. Voici les 3 étapes par lesquelles il faut passer pour créer un produit gagnant.

Etape 1: analyser

L’étape de l’analyse est trop souvent mise de côté. Elle permet pourtant de répondre à des questions essentielles. Durant cette phase d’analyse, vous recueillez de façon systématique et intuitive les informations sur la situation du marché et sur vos conditions et possibilités de production.

Durant cette phase, posez-vous les questions suivantes:

  • Quels sont les points forts des clients et collaborateurs de nos ateliers ou centres de jour?
  • Avec quels matériaux (p. ex. bois, matières synthétiques, papier) travaillons-nous volontiers et de manière professionnelle?
  • Quels travaux pouvons-nous exécuter avec un haut niveau de qualité?
  • Avons-nous ou voulons-nous un assortiment (p. ex. des ustensiles de cuisine)? Si oui, manque-t-il un produit?
  • Dans quelle gamme de prix évoluons-nous?
  • Qui sont nos clients?
  • Quelle est la situation du marché des produits artisanaux et en lien avec le social?
  • Comment pouvons-nous nous démarquer de nos concurrents?
  • Quelles sont les tendances dans le domaine des produits de design?

Etape 2: développer les idées

Ici, il faut de la créativité, un peu d’audace, beaucoup de curiosité, du plaisir à̀ concevoir et… de la patience! Et oui, les idées arrivent rarement d’un claquement de doigts. Les techniques de créativité (p. ex. le mind mapping, le brainstorming) vous permettent en équipe de développer des idées et d’élargir les horizons Accordez-vous donc du temps et laissez votre subconscient travailler durant ce «temps d’incubation et l’illumination» (cf. Graham Wallas).

Durant cette phase, posez-vous les questions suivantes:

  • Quelles sont les techniques de créativité qui nous conviennent ?
  • Combien de temps voulons-nous et pouvons-nous consacrer au développement des idées?
  • Quelles personnes associons-nous à la recherche d’idées?
  • Voulons-nous et pouvons-nous (budget) collaborer avec un ou une designer?
  • Dans quelle mesure nos idées sont-elles inédites (éviter les copies/le plagiat)?

Etape 3: tester et mettre en œuvre

Il s’agit de tester vos meilleures idées: faites les premières esquisses, variez les matériaux et la forme, affinez, retravaillez. Il faut vous assurer que votre produit peut être fabriqué selon un processus adapté au cadre socioprofessionnel. Vérifiez aussi si vous pouvez réaliser une marge suffisante (coûts) et établissez une estimation (quantité de production, marge, etc.). Il est aussi important que vous réfléchissiez à l’organisation de la production et à l’emballage – si possible en accord avec le ou la responsable du marketing ou une aide professionnel externe. Vous pouvez alors définir la production en détails. Avant de lancer le produit, faites une série zéro. Cela vous permet notamment de contrôler de qualité.

Durant cette phase, posez-vous les questions suivantes:

  • Quelles sont les idées que nous mettons vraiment en œuvre ? Quels sont les produits qui complètent notre assortiment?
  • Quelles sont les idées qui nécessitent du temps, quelles sont celles que nous pouvons tout de suite réaliser?
  • Qui prend le lead pour chacune des idées?
  • Jusqu’où allons-nous dans le développement d’une idée? À quel moment décidons-nous de l’envoyer à la production ou de l’abandonner?
  • Comment se présente notre planning pour le développement et la fabrication?
  • Le produit est-il beau, d’exécution professionnelle, fonctionnel, original et durable? (voir ci-dessous, les critères des produits design)
  • Le produit a-t-il «une âme»? Puis-je tomber amoureux du produit?
  • Quel emballage convient au produit? Est-il conforme à̀ notre CD/CI (Corporate Design, Corporate Identity)? Où la marque (institution) sera-t-elle apposée et dans quelle dimension? Le produit a-t-il un nom propre? L’emballage permet-il déjà d’utiliser le storytelling?
  • Quelle qualité visons-nous?
  • La personne responsable du marketing est-elle intégrée dans le processus de création?
  • Sommes-nous en mesure de présenter une bonne estimation? (A quel prix vendre le produit? Qu’est-ce que nous gagnons vraiment?)
  • Quelle quantité de pièces pouvons-nous produire dans quel délai?
  • Comment commercialisons-nous notre produit et où le vendons-nous?

Le produit design – qu’est-ce que c’est?

Le célèbre Red Dot Award (www.red-dot.org) pour le design produit liste neuf critères pour un bon design :

  1. Degré d’innovation
  2. Fonctionnalité
  3. Qualité formelle
  4. Ergonomie
  5. Solidité
  6. Contenu symbolique et émotionnel
  7. Périphérie du produit (emballage, élimination des déchets)
  8. Attestation de qualité
  9. Durabilité écologique

 

 

 

Ce texte a été écrit en collaboration avec Franziska Bründler, Fidea Design.
A suivre sur internet: fideadesign.com. Sur Instagram: fideadesign


Photo: Adobe Stock/Ruslan Grumble

Votre commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

et recevez :

Je m’abonne

Bien entendu, nous n’utilisons votre adresse e-mail que pour la newsletter. Vous pouvez facilement vous désabonner.